À propos de l'Unédic

Index égalité professionnelle femmes hommes

La loi Avenir Professionnel du 5 septembre 2018 prévoit la mise en place d’un index d’égalité professionnelle au sein des entreprises, avec l’objectif de soutenir l’égalité professionnelles entre les femmes et les hommes. L’Unédic obtient un score de 89/100.

L’Unédic obtient un score de 89/100

Témoignant de l’attention qu’elle porte à la question de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, l’ Unédic obtient la note de 89/100, sur les données de l’exercice 2018.

Ce résultat témoigne de l’attention portée par notre organisation à l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes que nous considérons comme un facteur de cohésion sociale au sein de l’entreprise.

Comment est calculée la note sur 100 ?

L’index égalité professionnelle est calculé selon 5 critères déterminés en fonction de notre effectif global :

  • L’écart de rémunération entre les femmes et les hommes (noté sur 40 points)
  • L’écart de taux d’augmentations individuelles entre les femmes et les hommes (noté sur 20 points)
  • L’écart de taux de promotion (noté sur 15 points)
  • L’accompagnement salarial des femmes de retour de congé maternité (noté sur 15 points)
  • La représentation des femmes parmi les 10 plus hautes rémunérations (noté sur 10 points)

89/100

Score de l'Unédic

Un accord d’établissement pour garantir l’égalité professionnelle

La politique volontariste menée par l’Unédic en faveur de l’égalité professionnelle, s’illustre dans le champ du dialogue social. Dans le cadre des négociations annuelles obligatoires de 2019, l’Unédic a par ailleurs signé un accord collectif relatif à l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes sur son périmètre.

Cet accord, assorti de mesures concrètes, est venu réaffirmer les engagements suivants :

  • garantie d’un niveau de salaire à l’embauche identique entre les hommes et les femmes ;
  • attention particulière portée aux modalités de promotions et d’augmentations ;
  • respect de l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée ;
  • équité dans l’accès à la formation.

Sur le volet parentalité, l’accord prévoit en outre la mise en place d’un dispositif d’aide financière à la garde d’enfant, pour tout enfant de moins de trois ans, gardé au sein d’une crèche agréée ou par une assistante maternelle agréée.

67 %

de femmes

36 %

d'hommes

L’égalité professionnelle femmes-hommes à l’Unédic en chiffres

Répartition femmes hommes des salariés de l'Unedic

Répartition femmes hommes des salariés de l'Unédic par CSP