Rapports
09 février 2016
Par
Cabinet Ernst & Young
Conformément à l’accord de modernisation du paritarisme du 17 février 2012, un rapport d’audit externe de fin de mandat a été présenté au Conseil d’administration du 28 janvier 2016. Cet audit porte sur la période 2014-2015.

Le cadre de l'audit externe a été fixé par le CA du 26 juin 2015. Il porte sur les conditions de mise en œuvre, par les services de l’Unédic, des décisions des partenaires sociaux et des instances de l’Unédic. Le cabinet Ernst & Young, mandaté par le Bureau de l’Unédic, a mené cette mission.

Les principaux constats de cet audit portés à la connaissance du Conseil concernent :

  • la gouvernance et l’organisation de l’Unédic, qui permettent de remplir les missions qui lui sont confiées par les négociateurs.
  • Les services, pour souligner leur professionnalisation ces dernières années.
  • Les réunions des instances de gouvernance et leurs règles de fonctionnement, conformes à l’accord de modernisation du paritarisme. La fréquence des réunions du Conseil d’administration, du Bureau et des commissions ainsi que la participation des administrateurs permettent un fonctionnement efficace.
  • Les informations fournies aux partenaires sociaux, qui offrent une bonne vision de la situation économique, du marché du travail et des questions relevant de l’Assurance chômage. Les rapports et outils à disposition permettent aux gestionnaires de suivre le niveau et les conditions de mise en œuvre des règles d’assurance chômage négociées par les partenaires sociaux.

Le rapport d’audit formule des recommandations concernant :

  • la prescription et le déploiement des règles, dans une logique de complémentarité avec l’État et Pôle emploi
  • la connaissance et la maîtrise des procédures opérationnelles et du système d’information de Pôle emploi, utiles pour la mission de contrôle et d’audit de l’Unédic
  • la formation technique des administrateurs, en particulier sur les aspects économique et financier.

Les membres du CA prennent acte des conclusions de l’audit. Mme Patricia Ferrand, Présidente pour le mandat 2014-2015, constate que ce deuxième audit externe a gagné en maturité, en particulier grâce à la pertinence des méthodes appliquées. Les pistes d’amélioration seront étudiées par les instances de la prochaine mandature.

Ne manquez pas nos publications

Recevez une alerte par email à chaque nouvelle publication.