Études
18 juillet 2012
Par
Unédic
Comment se situe la France parmi 12 pays d'Europe ? Étude comparative du dispositif français d’assurance chômage au regard de ceux de 11 États membres de l’Union européenne et de la Confédération suisse (situation en juillet 2012).

À travers un panorama comparatif de 12 pays européens, l’Unédic propose un état des lieux de l’assurance chômage en Europe dans un contexte de crise. Cette revue des régimes européens permet de comprendre la philosophie au cœur des systèmes d’indemnisation et de situer le dispositif français parmi les systèmes des pays voisins.

Deux modèles de protection sociale

En Europe, deux modèles de protection sociale inspirent les systèmes d’assurance chômage existants : le modèle beveridgien et la conception bismarckienne.

Ces deux logiques diffèrent par la définition des bénéficiaires, la nature des prestations, leur source de financement, leur mode de gestion et le rôle des partenaires sociaux.

Si la plupart des régimes d’indemnisation empruntent des caractéristiques propres aux deux modèles, le régime britannique fonctionne essentiellement selon une logique dite beveridgienne. Le système allemand repose intégralement sur les principes de l’assurance sociale formulés par Bismarck.

Par ailleurs, le document permet de comparer les modalités des prestations offertes par les différents systèmes : structure de financement, obligation d’affiliation minimale, durée et montant d’indemnisation.

L'évolution des systèmes face à la crise

Ces dernières années, les régimes étudiés ont fait l’objet d’aménagements afin d’amortir les effets de la crise mondiale débutée en 2008. Ces adaptations ont été conçues pour maintenir les prestations tout en assurant leur financement.

Ainsi, plusieurs régimes ont assoupli les conditions de prise en charge : l’Allemagne, la Belgique, le Luxembourg, et le Portugal.

Quand d’autres ont procédé à une réduction des droits : le Danemark, l’Espagne, l’Irlande, la Suisse, et le Portugal. En Allemagne, en Suisse et en Espagne, le niveau des cotisations a été modifié.

Enfin, deux pays ont engagé des réformes significatives de leur système global de prestations. Le système italien va être sensiblement remodelé avec la mise en place progressive d’un nouveau régime d’assurance chômage unifié et plus lisible à horizon 2017. En Grande-Bretagne, le « Welfare Reform Act 2012 » vise à simplifier le système de prestations existant.

Ne manquez pas nos publications

Recevez une alerte par email à chaque nouvelle publication.