Études
01 octobre 2013
Par
Unédic
Comment fonctionne l’indemnisation du chômage en Allemagne ? Sur quels principes repose-t-elle ? Qu’ont apporté les réformes Hartz ? L’Unédic vous présente l’essentiel de la protection chômage en Allemagne.

Le système de protection sociale allemand s’est développé à la fin XIXème siècle sur la base des idées développées par le chancelier Bismarck. Les prestations, proportionnelles aux revenus, et le financement, assuré par des cotisations sociales, reflètent la logique de l’assurance.

Les réformes Hartz des années 2000

En 1949, dans un contexte d’après-guerre, la République fédérale d’Allemagne reconstruit un système de protection sociale sur les fondements posés par Bismarck.

Un demi-siècle plus tard, les réformes structurelles de la protection sociale menées au début des années 2000 dans le cadre des “lois Hartz” ont modernisé l’Etat social allemand.

Coexistence de deux régimes d’indemnisation du chômage

Deux régimes distincts existent aujourd’hui en Allemagne pour les demandeurs d’emploi :

  • un régime d’assurance chômage, financé par des cotisations assises sur les salaires
  • et un régime d’assistance financé par l’impôt.

Dans le régime d’assurance, le montant de l’allocation s’élève, selon la situation familiale du demandeur d’emploi, à 60 ou 67 % du salaire de référence. La durée d’indemnisation varie de 6 à 24 mois selon la durée d’affiliation et l’âge du demandeur d’emploi.

Dans le régime d’assistance, le montant de l’allocation est forfaitaire et la durée d’indemnisation est illimitée en principe.

Ne manquez pas nos publications

Recevez une alerte par email à chaque nouvelle publication.