Actualité

Jean-Eudes Tesson : « La recherche du consensus au service du bien commun est inscrite dans l’ADN de l’Unédic »

12 mai 2022
Jean-Eudes Tesson, nouveau vice-président de l’Unédic, évoque dans le dernier rapport d’activités l’état d’esprit dans lequel il aborde son mandat et les priorités pour l’Assurance chômage dans les mois à venir.

Vous venez d'être élu vice-président de l’Unédic. Dans quel état d'esprit abordez-vous ce nouveau mandat ?

J’aborde ce nouveau mandat avec confiance et humilité. Confiance d’abord dans le fait que je vais trouver de l'intérêt et du plaisir à travailler sur les sujets liés à l’Assurance chômage. Mes 10 ans en tant que président de l’Urssaf caisse nationale (ex Acoss) et président de l’Union des caisses nationales de sécurité sociale (Ucanss) m’ont permis de découvrir et de me passionner pour le monde de la protection sociale. Humilité ensuite parce que je serai entouré d’autres membres du Bureau qui ont davantage d’historique sur le régime d’assurance chômage. J’ai conscience de tout ce que j’ai à apprendre et découvrir et m’en réjouis.

Rapport d'activité 2021 : Réunir. Soutenir. Éclairer.

Vous étiez donc auparavant président de l’Urssaf caisse nationale et de l’Ucanss, quel est votre regard sur les spécificités du régime d’assurance chômage ?

L’Unédic est un véritable organisme paritaire, avec un statut d'association privée, ayant donc plus d'autonomie que les organismes de la Sécurité sociale. Ce qui me frappe c'est la relation de l’Unédic avec ses opérateurs : pour le recouvrement, ce sont les Urssaf ; pour l'accompagnement des demandeurs d'emploi, c'est Pôle emploi. C’est un écosystème très identifié, très défini, qui s’organise par conventions. Plus globalement, c'est de notre responsabilité, à nous les partenaires sociaux, de faire fonctionner ce paritarisme de gestion.

Verbatim Jean-Eudes Tesson, vice-président de l'Unédic

Quelles sont pour vous les priorités de l'Assurance chômage en 2022 ?

Bien évidemment, la priorité c'est la sortie de la période de carence et la préparation des négociations des nouvelles règles d’assurance chômage. Cela passe notamment par le suivi et l’évaluation qui font partie des missions de l’Unédic. Etablir des constats objectifs est une bonne voie pour la recherche du consensus. Il y a aussi un enjeu important autour de la Convention tripartite avec l’État et Pôle emploi. Cela fait également partie des priorités pour moi.

Vous attendez la lettre de cadrage des pouvoirs publics pour amorcer les négociations sur la réglementation d’Assurance chômage. Comment appréhendez-vous ces futures négociations ?

Je pense que nous devons tout faire pour éviter une deuxième période de carence. Mais ça ne veut pas dire qu'il faudra tout accepter. Ça veut dire que nous devrons déployer toute notre énergie dans la recherche du consensus et du meilleur pour le régime. J’ai confiance dans les capacités des partenaires sociaux à tendre vers cet objectif, cela fait partie de l’ADN de l’Unédic. Lorsque l’on sort des postures, ce sont des femmes et des hommes compétents, de bonne volonté, engagés, qui se retrouvent dans l'intérêt de l'institution et la recherche du bien commun.

Contact presse

Service presse
+33 1 44 87 64 84
Envoyer un email

LA NEWSLETTER DE L’UNÉDIC

Restez informé de l’actualité de l’Assurance chômage et des analyses de l’Unédic.

LES ALERTES INFOS DE L’UNÉDIC

Recevez une alerte mail à chaque nouvelle information publiée par l’Unédic (actualité ou publication).