Actualité

L’Unédic publie les résultats du 2ème volet de son « Baromètre de la perception du chômage »

24 septembre 2020
Thème :
Après le lancement de son « Baromètre de la perception du chômage » en avril dernier, l’Unédic dévoile les résultats du 2ème volet. Conduite au sortir du confinement, l’enquête permet de mesurer l’évolution du regard des Français sur le chômage face à la crise.

Réalisé avec l’institut Elabe, le baromètre Unédic analyse la perception des Français et des demandeurs d’emploi sur le chômage. Conduit après le confinement, le 2ème volet de cette enquête d’opinion éclaire l’évolution des représentations de la société sur le chômage avant et après cet épisode de la crise sanitaire.

Baromètre Unédic : quel regard les Français portent-ils sur le chômage et les chômeurs ?

Les principaux résultats

Une très forte amplification des craintes sur l’emploi

  • 73% des Français estiment que la situation de l’emploi se dégrade (+27 points en 4 mois).
  • 93% considèrent que tout le monde peut connaître une période de chômage au cours de sa carrière.

Pas d’effet de l’activité partielle sur la perception du chômage 

  • Moins de 1% des Français associent le « chômage partiel » au terme « chômage ».
  • 71% des personnes qui ont connu une période d’activité partielle déclarent que ce moment de vie n’a pas fait évoluer l’image qu’ils avaient des demandeurs d’emploi.

Un attachement renforcé des Français à l’Assurance chômage 

  • 65% des Français attachés à la fonction protectrice du modèle d’assurance chômage.
  • 61% l’estimant avoir été « à la hauteur » pendant la crise.
  • 88% considèrent les allocations comme un droit, qui permet aux chômeurs de vivre dignement (87%) et de lutter contre la pauvreté (79%, +4 points).

Un effet polarisant de la crise sur la perception du chômage et des demandeurs d’emploi

  • 4 demandeurs d’emploi sur 10 sont convaincus que les Français leur portent un regard critique (-12 points), traduisant le sentiment d’une bienveillance renforcée face à la dureté de la crise.
  • 38% des Français considèrent au contraire que les demandeurs d’emploi sont des personnes assistées (+5 points).
  • 36% estiment qu’ils perçoivent des allocations chômage trop élevées (+4 points).
  • 35% pensent qu’une partie d’entre eux fraude (+4 points).

Une cartographie de la France fracturée

Sous l’effet d’une polarisation accrue des perceptions du chômage, quatre groupes structurent l’opinion. La seule ligne de convergence qui efface les clivages, notamment politiques, est le sentiment de vulnérabilité au « risque chômage », unanime et qui s’amplifie au sortir du confinement.

Un 3ème volet du baromètre en 2021

Afin de mesurer l’évolution de l’opinion sur le chômage et les demandeurs d’emploi tout au long de la crise Covid-19 et quant à ses conséquences économiques, un 3ème volet du baromètre sera conduit en 2021. Il pourra être partagé lors d’une réunion du Bureau au 1er semestre 2021. Comme précédemment, plusieurs publications thématiques seront produites à partir du baromètre, au fil des mois à venir : focus thématique, focus sur certains publics (femmes, catégorie DEFM…), etc.

 

Contact presse

Service presse
+33 1 44 87 64 84

LA NEWSLETTER DE L’UNÉDIC

Restez informé de l’actualité de l’Assurance chômage et des analyses de l’Unédic.

LES ALERTES INFOS DE L’UNÉDIC

Recevez une alerte mail à chaque nouvelle information publiée par l’Unédic (actualité ou publication).