Actualité

Social Bond : l’Unédic publie son reporting 2020 d’allocation et d’impact

14 décembre 2021
Thème :
Dans une volonté de transparence et conformément aux principes des Social Bond édictés par l’International Capital Market Association (ICMA), l’Unédic publie son premier reporting d’allocation et d’impact des fonds levés en 2020 pour faire face à la crise sanitaire. Ce document détaille avec précision comment ces fonds levés via les six émissions sociales réalisées l’année dernière ont été utilisés et documente l’impact social des dispositifs financés dans ce cadre.

Un soutien historique pour faire face à la crise

Le régime d’assurance chômage joue un rôle significatif d’amortisseur économique et social. Depuis mars 2020, il a été très fortement sollicité pour faire face à la crise Covid-19. En finançant les mesures d’urgence comme l’activité partielle ou la prolongation des droits des demandeurs d’emploi, l’Unédic a permis de maintenir les emplois de plus de 8 millions de salariés et l’indemnisation de 3 millions de chômeurs.

Au total sur l’année 2020, près de 19Md€ ont été empruntés pour faire face à l’afflux de dépenses causées par la crise, dont 17Md€ sous forme de Social Bond.

L’Unédic, acteur de référence des Social Bond

L’Unédic a lancé la première émission sociale massive de l’histoire, avec 4Md€ en mai 2020, donnant ainsi le coup d’envoi d’un grand mouvement qui a pris une ampleur inédite pour financer les mesures d’urgence de réponse à la crise de la Covid-19.

Si l’Unédic a choisi ce mode de financement innovant, c’est parce qu’il est conforme à son identité. En tant que gestionnaire de l’Assurance chômage, l’Unédic est un émetteur social par nature pour assurer la double mission de protéger les salariés français contre les aléas socio-économiques du marché du travail, de les accompagner dans leur réinsertion professionnelle et vers l’emploi durable.

Son action s’inscrit donc parfaitement dans la philosophie des Social Bond qui ont pour vocation de financer exclusivement des projets à forte utilité sociale.

100 % des dépenses d’activité partielle financée par les Social Bond

Parmi les 17Md€ empruntés via les Social Bond en 2020, 8,9Md€ ont été alloués au financement de l’activité partielle, soit 100% des dépenses. En France, l’activité partielle a été l’une des principales réponses à la crise de la Covid-19 pour préserver l’emploi. Financé à 33 % par l’Unédic, ce dispositif est entièrement financé par l’endettement.

Les autres dépenses éligibles aux Social Bond ont été allouées proportionnellement :

  • 6,8Md€, soit 19% des dépenses d’assurance chômage (allocations)
  • 0,8Md€, soit 19% du budget de fonctionnement de Pôle emploi
  • 0,5Md€, soit 19% des points de retraite

Un impact social documenté

En finançant l’activité partielle, les allocations chômage, les points de retraite et le budget de fonctionnement de Pôle emploi, les émissions sociales de l’Unédic ont permis de soutenir des dispositifs à fort impact social :

  • L’activité partielle a bénéficié à 10,6 millions de personnes et a permis de fortement limiter les pertes d’emploi en 2020.
  • 3 millions de demandeurs d’emploi ont perçu une allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE) et 1,2 million ont bénéficié d’une mesure de prolongation de leurs droits.
  • 3 millions de demandeurs d’emploi indemnisés ont acquis des points de retraite durant leurs périodes d’indemnisation.
  • 6,7 millions d’inscrits à Pôle emploi ont été accompagnés par l’opérateur durant cette année de crise.

Social Bond 2020 : publication du rapport d’allocation et d’impact

Documents à télécharger

Contact presse

Service presse
+33 1 44 87 64 84

LA NEWSLETTER DE L’UNÉDIC

Restez informé de l’actualité de l’Assurance chômage et des analyses de l’Unédic.

LES ALERTES INFOS DE L’UNÉDIC

Recevez une alerte mail à chaque nouvelle information publiée par l’Unédic (actualité ou publication).