À propos de l'Unédic

Point de suspension(s)

« Point de suspension(s) », c’est le podcast de l’Unédic qui décrypte les transformations du monde du travail, en donnant la parole aux experts.

À travers leurs études, les experts de l’Unédic s’attachent quotidiennement à objectiver les trajectoires des demandeurs d’emploi et les réalités du chômage. Ces « suspensions » d’activité entrent en résonnance avec la période de crise sanitaire que nous vivons actuellement et qui impose le confinement et le chômage partiel à une large population de salariés.

Pour comprendre ce qui se joue dans ces parenthèses, l’Unédic tend le micro à d’autres experts : sociologues, économistes, philosophes, associatifs, afin de recueillir leur vision des transformations d’un marché du travail qui, plus que jamais, évolue en direct sous nos yeux.

Comment écouter notre podcast ?

Tous les épisodes de "Point de suspension(s)" sont disponibles sur cette page. Nous nous efforçons de les diffuser sur autant de plateformes possible. Vous pouvez donc retrouver et écouter tous nos podcasts sur iTunes/Apple Podcasts, Deezer, YouTube ou Soundcloud. Ecoutez, notez et partagez ! Bonne écoute.

Point de suspension(s) - L'intégrale volume 1

Saison #3

Episode #7 – La crise sanitaire a-t-elle freiné la progression de l’égalité femmes-hommes ?

« Même quand elles sont diplômées, les femmes n’accèdent pas aux emplois qualifiés autant que les hommes »

Quand on aborde la question des inégalités femmes-hommes, on pense toujours aux inégalités salariales. Au-delà de cette injustice, qui demeure aujourd’hui encore une réalité, d’autres inégalités existent dans le monde du travail selon qu’on est une femme ou un homme. Pour en parler, nous recevons l’économiste Rachel Silvera, maîtresse de conférences à l'Université Paris Nanterre, spécialiste des inégalités de genre sur le marché du travail.

À propos de l’invitée

Photo Rachel Silvera
Rachel Silvera - Copyright Anna Sole

Rachel Silvera est maîtresse de conférences à l'Université Paris Nanterre. Spécialiste des questions d'égalité professionnelle en matière de salaires, de temps de travail et d’articulation des temps, d'emploi et de relations professionnelles, elle est également chercheuse associée au CERLIS (Université Paris-Descartes) et co-directrice du MAGE (groupe de recherche Marché du travail et Genre)

Bibliographie sélective

  • Lapeyre N., Laufer J., Lemière S., Pochic S., Silvera R : Le genre au travail. Recherches féministes et luttes de femmes, Éditions Syllepse, 2021
  • Silvera R. : Un quart en moins. Des femmes se battent pour en finir avec les inégalités de salaires, La Découverte, 2014.

Le compte twitter du centre de recherche sur les liens sociaux (Cerlis) 

Episode #6 – Après un an de crise, les Français sont-ils heureux ?

« Aujourd’hui, c'est vraiment la dimension relations sociales qui plonge »

Un an. Depuis un an, le monde entier fait face à une pandémie qui nous plonge tous dans une forme de vie dégradée, empêchée, confinée. Depuis mars 2020, nous avons tour à tour été, abasourdis par l’ampleur du choc, résilients pour nous adapter, créatifs pour penser le monde d’après, impatients d’être vaccinés... Et aujourd’hui, où en sommes-nous collectivement ? Pour tenter de répondre, nous avons interrogé Claudia Senik, professeur d’économie à l’école d’économie de Paris (PSE) et directrice de l’observatoire du bien-être (Cepremap) qui a publié récemment un bilan sur le Bien-être des Français.

À propos de l’invitée

Photo Claudia Senik
Claudia Senik

Claudia Senik est professeur d’économie à l’école d’économie de Paris (PSE). Spécialiste d’économie comportementale, elle dirige l’observatoire du bien-être (Cepremap). Ses travaux portent sur l’économie du bien‐être et notamment sur le lien entre revenu, croissance, inégalités et bonheur.

Bibliographie sélective

  • Senik C., Cohen D. : Les Français et l'argent, Albin Michel, 2021
  • Senik C.. : Bien-être au travail : ce qui compte, Presses de Sciences Po, 2020
  • Senik C.. : L'Economie du bonheur, Seuil, 2014

Le compte twitter de l’Observatoire du Bien être 

Episode #5 – Ni en emploi, ni au chômage, ni en formation, qui sont les neet ?

« Les jeunes au chômage représentent environ 50 % des Neet »

Âgés entre 15 et 29 ans, ni en emploi, ni au chômage, ni en formation, on les appelle les Neet (not in employment, education or training). Selon les dernières données de l’Insee, ils étaient plus de 1,6 million en 2020 en France. Après une baisse constante depuis 2015, leur nombre a tendance a augmenté sous l’effet de la crise de la Covid-19. Qui sont ces jeunes invisibles ? Comment ont-ils été impactés par la crise ? Quels dispositifs existent pour les insérer dans l’emploi ? Nicolas Duvoux, sociologue spécialiste des questions de pauvreté répond à nos questions.

À propos de l’invité

Photo Nicolas Duvoux
Nicolas Duvoux

Nicolas Duvoux est professeur de sociologie à l’Université Paris VIII Vincennes Saint-Denis, chercheur au CRESPPA-LabToP. Spécialiste des questions de pauvreté, de précarité et d'inégalités sociales, ses travaux portent sur les politiques publiques de lutte contre la pauvreté.

Bibliographie sélective

  • Duvoux N., Lomba C. : Où va la France populaire?, PUF, 2019
  • Duvoux N. : Les inégalités sociales, PUF Que sais-je ?, 2017

Le compte twitter de Nicolas Duvoux 

Episode #4 – Comment les femmes réinventent les codes de la réussite professionnelle ?

« Ce que les femmes recherchent dans leur travail, c’est l’efficacité avant tout ! »

Pourquoi tant de femmes propulsées sur la voie de brillantes carrières renoncent finalement à ce schéma de réussite sociale ? C’est en partant de cette question que Céline Alix, ancienne avocate en droit de la propriété intellectuelle dans de prestigieux cabinets internationaux, a cherché à comprendre ce qui se joue dans ces choix de carrière. A travers des témoignages d’avocates, de consultantes, de managers… un nouveau paradigme de la réussite professionnelle se dessine où les notions d’éthique, d’efficacité et d’harmonie vie pro/vie perso ont toute leur place. Pour comprendre comment s’écrit cette nouvelle histoire de la réussite sociale, Céline Alix répond à nos questions.

À propos de l’invité

Photo Céline Alix
Céline Alix

Céline Alix est traductrice juridique, fondatrice du cabinet de traduction juridique Claritas.

Bibliographie sélective

  • Céline Alix : Merci, mais non merci, Payot, 2021

Le compte Twitter de Céline Alix 

Episode #3 – Comment le travail se réinvente avec la crise ?

« Il est capital de garder le caractère impératif du lien ! »

Un an après le début du premier confinement, le monde du travail ne cesse de se réinventer pour s’adapter aux conséquences de la crise sanitaire. Pour Laurent Bibard, professeur de philosophie et de management à l’Essec, cette situation exceptionnelle a révélé la capacité de résilience des salariés et des managers dans les entreprises. Mais est-ce que cette crise redéfinira le sens du travail ? Est-on en train d’assister à une réorientation de l’économie ? Laurent Bibard répond à nos questions dans ce nouvel épisode de Points de suspension(s).

À propos de l’invité

Photo Laurent Bibard
Laurent Bibard

Laurent Bibard est professeur de Philosophie et de Gestion à l’Essec. Il est également titulaire de la chaire Edgar Morin de la complexité. Ses travaux portent sur le management sous un angle philosophique. Laurent Bibard est également consultant en entreprise.

Bibliographie sélective

  • Bibard L., Morin E. : Complexité et organisations, faire face aux défis de demain, Eyrolles, 2018

Le compte Twitter de Laurent Bibard 

Episode #2 – Comment lutter contre l’isolement des demandeurs d’emploi ?

« L’atout principal de Cojob, c’est le collectif ! »

Connaître une période de chômage ne signifie pas être inactif, la recherche d’emploi demande de la rigueur, de la constance et de l’énergie. Cette situation difficile est souvent mal vécue par les demandeurs d’emploi qui peuvent se sentir isolés et perdre confiance en leurs capacités. Pour rompre l’isolement et affronter positivement cette période, l’association Cojob fédère des collectifs de chercheurs d’emploi. Dans ce nouvel épisode de Point de suspension(s), Lucie Delemotte, la directrice de Cojob, nous décrit le fonctionnement et les missions de l’association.

À propos de l’invitée

Photo Lucie Delemotte
Lucie Delemotte

Lucie Delemotte est directrice de l’association Cojob.

Le compte Twitter de Cojob 

Le site web de Cojob 

Episode #1 – Quel est l’impact mental de la crise sur les salariés ?

« Le lieu de travail peut aussi être vu comme un lieu de protection… »

Après la crise sanitaire et la crise économique, c’est désormais à une crise psychologique que nous faisons face. Comme le souligne Audrey Richard, présidente de l’ANDRH, les premiers signes de l’impact mental de la crise se sont fait sentir à partir du deuxième confinement en novembre dernier. Face à la montée de cette détresse des salariés, les responsables des ressources humaines, les managers et les partenaires sociaux ont travaillé de concert pour trouver des solutions. Dans ce nouvel épisode de Point de suspension(s), Audrey Richard livre un éclairage important sur la gestion de cette crise psychologique dans les entreprises.

À propos de l’invitée

Photo Audrey Richard, ANDRH
Audrey Richard

Audrey Richard est la présidente de l’ANDRH et DRH du groupe coopératif Up.

Le compte Twitter d’Audrey Richard

Le compte Twitter de l’ANDRH 

Le site web de l’ANDRH 

Saison #2

Episode #10 – Comment les travailleurs des plateformes ont-ils été touchés par la crise ?

« Si vous êtes un livreur et que vous devez rester chez vous parce que vous êtes cas contact, vous n’avez aucune certitude de pouvoir gagner de l’argent. »

Avec le reconfinement, on parle de nouveau du télétravail massif. Or cette option ne concerne qu’un quart des salariés. Parmi ceux qui doivent continuer à se rendre au travail, il y a notamment les travailleurs des plateformes. Ils sont chauffeurs, livreurs, coursiers… et sont rémunérés, en tant qu’autoentrepreneurs, par des plateformes numériques qui mettent en relation clients et services. Ont-ils été plus exposés pendant la crise sanitaire ? Ont-ils subi des pertes de revenus ? Comment se sont-ils organisés face à cette situation ? Le sociologue Antonio A. Casilli répond à nos questions.

À propos de l’invité

Photo Antonio A Casilli
Antonio A. Casilli - Crédit photo Alexandre Enard

Antonio A. Casilli est professeur de sociologie à l’école Telecom Paris et membre associé du Laboratoire d’Anthropologie Critique Interdisciplinaire de l’EHESS. Ses travaux portent principalement sur les usages du numérique et le digital labor.

Le site professionnel d’Antonio A. Casilli 

Bibliographie sélective

  • Antonio A. Casilli : En attendant les robots, Seuil, 2019
  • Casilli A., Cardon D. : Qu’est-ce que le digital labor, Ina editions, 2015

Episode #9 – D’où vient le paradoxe des emplois non pourvus ?

« Il va y avoir des gisements d’emploi dans le numérique et dans la transition écologique. »

Comment se fait-il qu’avec 3,6 millions de chômeurs en France (Chiffres Pôle emploi nombre d’inscrits en catégorie A au 3ème trimestre 2020), il y ait encore environ 180 000 emplois vacants (Chiffres Dares au 3éme trimestre 2020) ? Pour comprendre ce paradoxe des emplois non pourvus et envisager les solutions disponibles, nous avons interrogé l’économiste Alexandra Roulet, auteur d’un ouvrage sur le sujet : Améliorer les appariements sur le marché du travail paru aux presses de Sciences Po en 2018.

À propos de l’invité

Photo Alexandra Rooulet
Alexandra Roulet

Alexandra Roulet est économiste, spécialisée dans l’analyse du marché du travail et notamment dans les questions d’égalité de salaires entre les hommes et les femmes et les mécanismes d’appariement entre emplois et candidats sur le marché du travail. Elle est professeure d’économie à l’Insead.

Bibliographie sélective

  • Roulet Alexandra : Améliorer les appariements sur le marché du travail, Sciences po presses, 2018
  • Le Barbanchon T., Rathelot R., Roulet A. : Gender Differences in Job Search : Trading off Commute Against Wage, Quarterly Journal of Economics, 2020
  • Le Barbanchon T., Rathelot R., Roulet A. : Unemployment Insurance and Reservation Wages : Evidence from Administrative Data, Journal of Public Economics, 171, (pp1-17), 2019

Episode #8 – Comment finance-t-on la dette publique ?

« L’investissement social et responsable ne cesse de gagner du terrain. »

Les Etats s’endettent largement pour amortir le choc social et économique de la crise sanitaire. Mais comment font-ils ? Quand on parle d’emprunter sur les marchés financiers, de quoi parle-t-on ? A quels investisseurs s’adressent-ils ? Pourquoi les investisseurs acceptèrent de financer des emprunts à des taux négatifs ? Qu’est-ce qu’un social bond ?... Pour tout comprendre sur la question complexe du financement de la dette, nous avons interrogé Felix Grote, funding officer à la CEB, la banque du développement social en Europe.

À propos de l’invité

Photo Felix Grote
Felix Grote

Felix Grote est Chef des opérations de financement long-terme à la Banque de développement du Conseil de l'Europe. Il est en charge du financement de la CEB.

Episode #7 – Comment notre modèle de protection sociale évolue-t-il ?

« La logique n’est pas forcément celle de l’universalité des droits sociaux mais celle d’une participation active au marché du travail »

La flexibilisation du marché du travail et la multiplication des statuts des travailleurs (autoentrepreneurs, aidants…) ont des effets importants sur le modèle français d’accès aux droits sociaux, traditionnellement attachés à l’emploi salarié. De nombreux signes montrent que le modèle d’assurance sociale, assis sur les contributions des employeurs et des salariés, est complété par un modèle d’assistance, tel qu’il existe dans les pays anglo-saxons. Comment ce glissement s’opère-t-il ? Quelles sont les conséquences ? Olivier Giraud, sociologue de l’action publique dans le domaine des politiques sociales répond à nos questions.

À propos de l’invité

Photo Olivier Giraud
Olivier Giraud

Olivier Giraud est sociologue de l’action publique, directeur de recherche au CNRS, spécialisé dans le domaine des politiques sociales. Il travaille notamment sur les politiques d'accompagnement de la perte d'autonomie et du handicap, sur le travail des aidantes et aidants, mais aussi sur la question de l'égalité dans l'accès aux droits sociaux des personnes. Il est rattaché au Laboratoire Interdisciplinaire de Sociologie Economique (Lise) du Cnam.

Le site professionnel d’Olivier Giraud 

Bibliographie sélective

  • Giraud O, Vézinat N : Les droits sociaux au travail, Octarès, Toulouse, 2020
  • Giraud O, Bureau M.C, Corsani A, Rey F : Les zones grises des relations de travail et d’emploi, Teseopress, Buenos Aires, 2019

Episode #6 – La crise accroît-elle les inégalités ?

« Lorsqu’on est en CDD, on a beaucoup de chances d’être dans un emploi précaire. »

Bénéficier de la sécurité d’un emploi en CDI ou enchaîner les CDD de courte durée sans pouvoir se projeter, bénéficier d’un salaire plus élevé du simple fait d’être un homme plutôt qu’une femme, accéder aux meilleurs établissements scolaires en raison de l’adresse de son domicile… Ce sont quelques-unes des inégalités pointées dans le livre de Samuel Chalom et Dominique Vidal. Quel est le portrait de cette France à deux vitesses ? La crise a-t-elle amplifié ces inégalités ? Les réponses de Samuel Chalom.

À propos de l’invité

Samuel Chalom
Samuel Chalom

Samuel Chalom est journaliste chez Linkedin. 

Le compte Twitter de Samuel Chalom 

Bibliographie sélective

  • Samuel Chalom, Dominique Vidal : Portrait d’une France à deux vitesses, éditions de l’aube, 2020

Episode #5 – Comment renforcer l’inclusion sociale et la diversité dans les métiers du numérique ?

« Avec la crise de la Covid-19, on a vu une explosion des candidatures ! »

Comme le rappelle Frédéric Bardeau dans ce nouvel épisode de Point de suspensions(s), « le numérique manque cruellement de diversité ». Peu de femmes et peu de personnes issues des quartiers prioritaires ou des zones rurales, alors que les besoins en emploi sont en pleine croissance. C’est en partant de ce constat que Frédéric Bardeau a cofondé en 2013 Simplon.co, une école de la deuxième chance gratuite pour former aux métiers du numérique. Comment fonctionne cet organisme de formation un peu à part ? Quel public se forme grâce à Simplon ? Est-ce que la crise a fait émerger de nouveaux profils de personnes qui cherchent à se reconvertir dans ces métiers du numérique ? Frédéric Bardeau répond à nos questions.

À propos de l’invité

Photo Frédéric Bardeau - président de Simplon.co
Frédéric Bardeau - Crédit photo : Thomas Chéné

Frédéric Bardeau est président et cofondateur de Simplon.co.

Le compte Twitter de Frédéric Bardeau

Le compte Twitter de Simplon.co 

Le site web de Simplon.co 

Episode #4 – Comment les freelances du numérique vivent-ils la crise ?

« La crise actuelle va favoriser l’émergence de nouveaux réseaux, de collectifs autonomes de freelances. »

Moins protégés que les salariés, les travailleurs indépendants et notamment les freelances du numérique ont été particulièrement touchés par la crise de la Covid-19. Comment vivent-ils cette période ? Sont-ils plus isolés ? Quelles stratégies peuvent-ils mettre en place pour rebondir ? Pour en parler, nous recevons Yannick Fondeur, chercheur en sciences sociales au Cnam.

A propos de l’invité

Yannick Fondeur
Yannick Fondeur

Yannick Fondeur est chercheur en sciences sociales, spécialisé dans l’analyse du marché du travail. A l’articulation des sciences économiques et de la sociologie, ses travaux actuels portent sur la thématique « numérique et marché(s) du travail ». Il est rattaché au Laboratoire Interdisciplinaire de Sociologie Economique (Lise) du Cnam.

Bibliographie sélective

  • Fondeur Y., Lainé F. : Les canaux de recrutement au prisme de la gestion de l’emploi et de la configuration productive de l’entreprise, Marseille, Cereq/Cereq échanges, 2020
  • Fondeur Y : Google et le marché numérique du travail, in Connaissances de l’emploi n°136, mai 2017
  • Fondeur Y : Centralisation des offres d’emploi et « transparence du marché du travail » Un paradigme de l’action publique à l’épreuve du numérique, in Socio-économie du travail, n° 2, 2017

Episode #3 – Depuis quand les Etats ont il recourt à la dette publique ?

« La dette publique en soi, ce n’est pas forcément une mauvaise chose. »

Avec la crise de la Covid-19, les Etats et les organismes de protection sociale comme l’Unédic se sont endettés massivement pour jouer pleinement leur rôle d’amortisseur social. Si les montants engagés aujourd’hui peuvent sembler vertigineux, le recul historique permet d’analyser autrement la situation actuelle. Depuis quand les Etats ont il recourt à la dette publique ? Quels sont les moyens de la rembourser ? Est-ce une menace pour l’équilibre du régime ? Pour prendre du recul, nous avons posé toutes ces questions à Laure Quennouëlle-Corre, historienne économiste, spécialisée sur les questions de dette publique.

A propos de l’invité

Laure Quennouelle Corre - historienne économiste
Laure Quennouelle Corre

Laure Quennouëlle-Corre est historienne économiste, spécialisée en histoire contemporaine sur les questions de régulation, dette publique, politiques économiques, relations économiques internationales. Rattachée au Centre de recherches historiques (CRH), une unité mixte de recherche CNRS/EHESS, elle enseigne également en master 2 à l’Université Paris 1 – Panthéon Sorbonne.

Bibliographie sélective

  • Quennouëlle-Corre L., Béaur G. : Les crises de la dette publique XVIIIe-XXIe siècle, Paris, CHEFF/IGPDE, 2019
  • Quennouëlle-Corre L, Descamps F. : Finances publiques en temps de guerre 1914-1918. Déstabilisation et recomposition des pouvoirs Paris, CHEFF/IGPDE, 2016

Episode #2 – Comment accompagner les demandeurs d’emploi face à la fracture numérique ?

« Trouver un emploi, écrire un mail professionnel, faire son CV… nécessite une acculturation au numérique pour la recherche d’emploi qui n’est pas facile. »

La grande majorité de nos concitoyens possède un smartphone et un accès à Internet. Pourtant 4 Français sur 10 se sentent en difficulté avec le numérique, selon une enquête d’Emmaüs Connect. Identifier des offres d’emploi, ou adresser une candidature par voie électronique exige des compétences qui ne sont pas nécessairement à la portée de tous. Pour parler des freins numériques à la recherche d’emploi et des solutions d’accompagnement possibles, nous recevons la directrice générale d’Emmaus Connect, Marie Cohen -Skalli.

À propos de l’invitée

Marie Cohen-Skalli, co-directrice d'Emmaüs connect
Marie Cohen-Skalli

Marie Cohen-Skalli est co-directrice de l’association Emmaüs connect

Le compte twitter de Marie Cohen-Skalli

Le site web de Emmaüs Connect 

Episode #1 – Comment l’accès à la mobilité peut favoriser le retour à l’emploi ?

« Sur les 15 000 personnes qu’on accompagne il y a 42% de retour à l’emploi. »

Près d’un quart des français ont déjà refusé un emploi ou une formation faute de moyens de se déplacer et cette proportion augmente chez les plus jeunes et les plus fragiles. Pour faire face à cette situation, l’association wimoov accompagne les publics en situation de fragilité en proposant des solutions de mobilité durable. Pour comprendre comment l’association agit sur le terrain, nous avons posé quelques questions à Florence Gilbert, directrice générale de wimoov.

À propos de l’invitée

Florence Gilbert, directrice générale de Wimoov
Florence Gilbert

Florence Gilbert est directrice générale de l’association Wimoov.

Le compte twitter de Florence Gilbert 

Le site web de wimoov 

Saison #1

#16 – Est-ce que la crise a fait évoluer la démocratie sociale ?

Est-ce que la crise a fait évoluer le dialogue entre les partenaires sociaux et la démocratie sociale ? Pour répondre à nos questions, nous recevons le politologue Dominique Andolfatto, spécialisé dans les questions de dialogue social.

#15 – La crise sanitaire va-t-elle accélérer la transformation managériale ?

Transformation managériale, digitalisation, développement de l’intelligence artificielle… toutes ces mutations sociales se sont accélérées avec la crise sanitaire et le confinement. Pour nous aider à comprendre comment les managers vont devoir s’adapter à ces transformations de la société, nous avons interrogé Boris Sirbey, philosophe et spécialiste de l’intelligence collective.

#14 - Comment les entreprises se sont-elles adaptées en urgence pour généraliser le télétravail ?

Durant la crise de la Covid-19, le télétravail est devenu le quotidien de nombreux salariés. Comment les entreprises se sont-elles adaptées pour généraliser le télétravail ? Tous les salariés ont-ils bien vécu le travail loin de leurs collègues ?  Pascal Ughetto, chercheur en sociologie répond à nos questions.

#13 - Quelles perspectives de reprise économique dans les territoires ?

Dans ce contexte encore fragile, faut-il maintenir ou atténuer les mesures d’urgence ? Est-ce que les faillites d’entreprises et la reprise économique seront différentes selon les territoires ? Pour répondre à ces questions, nous avons interrogé Nadine Levratto, économiste et directrice de recherche au CNRS.

#12 - Comment s'est déroulé le dialogue social pendant la crise ?

L’urgence de la crise sanitaire a contraint les pouvoirs publics à prendre des décisions rapides pour répondre à la situation. Dans les entreprises aussi des protocoles ont été mis en œuvre en urgence pour adapter le travail. Dans ce contexte, comment s’est déroulé le dialogue social ? Guy Groux, sociologue spécialiste du monde syndical répond à nos questions.

#11 – Comment la crise a mis en lumière les métiers de service  ?

Soignants, caissières, auxiliaires de vie, assistantes maternelles… durant la crise sanitaire, les métiers du service, souvent occupés par des femmes, ont été rendus visibles. Pourquoi ces métiers sont-ils d’habitude invisibles ? Que cela nous dit-il de notre organisation sociale ? La philosophe Geneviève Fraisse nous éclaire sur ces sujets.

#10 – Quel impact la crise aura sur l'emploi des cadres ?

On les dit moins menacés par la conjoncture et massivement en télétravail durant la crise sanitaire. Mais les cadres ont pourtant subi, eux aussi, le confinement et le chômage partiel. L’emploi des cadres sera-t-il épargné par la crise économique qui s’annonce ?  Réponse de Bertrand Hébert, ex-directeur général de l’Apec.

#9 - Comment les travailleurs indépendants ont vécu le confinement ?

Les travailleurs indépendants ont, eux aussi, subi de plein fouet l’impact de la crise sanitaire. Comment ont-ils vécu cette période de confinement ? La crise a-t-elle fait émerger de nouvelles solidarités entre eux ? Pour répondre à toutes ces questions, nous avons interrogé Léonie Hénaut, sociologue du travail et chargée de recherche au CNRS.

#8 - Après la crise sanitaire, quelle crise économique et sociale nous attend ?

Sans précédent dans sa forme et son ampleur, la crise économique qui s’annonce pose beaucoup de questions sur la capacité de nos économies à amortir le choc. Dans ce contexte inédit, comment faire des prévisions conjoncturelles ? Comment aborder le tournant du déconfinement ?  Eric Heyer, économiste à l’OFCE, répond à nos questions.

#7 - Quelles stratégies ont mis en place nos voisins européens pour amortir la crise économique ?

Face à la pandémie de Covid19, tous les pays n’ont adopté les mêmes stratégies de gestion de crise. Quelles politiques d’urgence ont été mises en place ? Comment la sortie du confinement est abordée en France et chez nos voisins européens ? Réponses de Christine Erhel, professeure d’économie au CNAM.

#6 - Quelles nouvelles lignes de fracture a fait émerger la crise sanitaire ? 

La crise du Covid-19 amplifie-t-elle les fractures sociales ou au contraire permet-elle de voir l’émergence de nouvelles solidarités ? Jérôme Fourquet, directeur du département Opinion de l'Ifop nous apporte son éclairage.

#5 - Les mesures d'urgence économique nous permettront-elles de faire face à la crise ?

Pour maintenir l’emploi et éviter les faillites d’entreprises, l’Etat a mis en place des mesures d'urgence inédites. Cet amortisseur social et économique sera-t-il suffisant pour contenir la crise ? La dette résultant du plan de sauvetage sera-t-elle soutenable ? Patrick Artus, chef économiste de Natixis nous répond.

#4 - Comment inventer de nouvelles socialisations au travail pendant le confinement ?

La distanciation sociale subie, du fait du confinement, bouleverse la vie d’un grand nombre de nos concitoyens. Peut-on pour autant parler de désocialisation ? Comment réinventer de nouveaux repères de travail à distance ? C’est toutes ces questions que nous avons posées à Didier Demazière, sociologue du travail, spécialisé dans l’étude du chômage.

 

#3 - En période de confinement, comment préserver les interactions sociales ?

Comment la déconnexion du travail, totale ou partielle, modifie-t-elle nos comportements ? Lorsqu’il faut gérer le temps de l’inactivité, quel est le plus difficile : gérer le temps ou l’inactivité ? Pour répondre à ces questions, nous avons tendu notre micro à la psychologue Dominique Lhuilier.

#2 - Que nous apprend la crise sur la place du travail dans nos vies ?

Utilité sociale des métiers, place du corps dans le travail, avantages et inconvénients du télétravail… La sociologue et philosophe Dominique Méda nous parle de tout cela, mais aussi de protection sociale et de reconversion écologique.

#1 - Comment la crise a-t-elle fait émerger de nouvelles formes de collaboration ?

Quand le travail s’arrête, la compétition cesse-t-elle aussi ? Quels mécanismes de collaboration le COVID19 permet-il de faire naître ? Pour parler de ces valeurs, de ces nouvelles solidarités et des nouveaux modes de collaboration qui émergent, nous avons interrogé Sylvain Reymond, Advisor et auteur, co-fondateur de Yourmission