Mes droits en fonction de mon parcours

Les périodes de chômage partiel ont-elles un impact sur mon allocation chômage ?

À la suite d’une rupture de contrat de travail, les périodes d’activité partielle sont comptabilisées dans le calcul de la durée de votre indemnisation chômage. Ces périodes d’interruption ou de suspension d’activité ayant généré une rémunération réduite, celles-ci peuvent en revanche être exclues du calcul du montant de votre ARE, pour ne pas diminuer le montant de votre allocation chômage.

Quel impact sur la durée d’indemnisation ?

Les périodes d’activité partielle (chômage partiel) correspondent à des périodes de suspension du contrat de travail. Comme les autres périodes de suspension (arrêt maladie, congé maternité, congé paternité…), l’activité partielle est donc considérée comme une période travaillée et ouvre ainsi des droits à l’indemnisation.

À ce titre, une journée d’activité partielle correspond à une journée d’affiliation (7 heures).

Quel impact sur le montant de l’allocation ?

En période d’activité partielle, la rémunération est réduite à 70% du salaire brut , soit environ 84% du salaire net . Pour éviter que ce moindre salaire ne vienne impacter à la baisse la détermination du montant de l’allocation chômage, ces périodes d’activité partielle sont automatiquement exclues du calcul du salaire de référence, lors d’une ouverture de droits en cas de rupture du contrat de travail.

Ainsi, le montant de l’allocation chômage correspondra aux salaires habituellement perçus durant la période de référence, soit les 12 mois qui précèdent la fin du dernier contrat de travail (plus précisément, le dernier jour travaillé et payé).

Quelles sont les modalités de cumul entre ARE et activité partielle ?

Le versement de l’allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE) nécessite une rupture préalable du contrat de travail. Or, le placement du salarié en activité partielle correspond à une simple suspension du contrat de travail pendant les heures non travaillées.

L’indemnisation en ARE n’est donc pas possible au titre d’un contrat de travail suspendu pour activité partielle. En revanche, un cumul partiel est possible entre ARE et indemnité d’activité partielle. C’est le cas lorsque l’allocataire retrouve un emploi ouvrant droit au cumul de l’ARE avec son salaire et qu’il est placé en activité partielle dans la cadre de ce nouvel emploi.

Les règles de cumul restent également applicables aux allocataires qui se voient placer en activité partielle au titre d’un emploi qui donnait déjà lieu au cumul de l’ARE avec un revenu.

Les périodes de chômage partiel ont elles un impact sur l'allocation chômage

Votre avis nous intéresse

Cette information vous est-elle utile ?
Pourquoi cette information ne vous a pas été utile ?