Études

Indicateurs de suivi de la convention d'assurance chômage 2014

21 décembre 2016
Par
Unédic
L'Unédic publie des indicateurs trimestriels pour suivre la mise en œuvre des règles issues de la convention 2014. Retrouvez ici l'évolution des principaux indicateurs.
Mise à jour du 2e trimestre 2016
Les droits rechargeables 146 000 rechargements de droits
au 2e trimestre 2016
Accéder aux données
le cumul allocation / salaire 1,5 million d’allocataires travaillent en moyenne chaque mois au 2e trimestre 2016 Accéder aux données
les fins de droits 214 000 allocataires atteignent la fin de droit au 2e trimestre 2016 Accéder aux données
le différé spécifique 47 jours de différé spécifique
en moyenne
Accéder aux données
 

Zoom sur les allocataires en emploi

Chaque mois, environ 1,5 million d’allocataires de l’Assurance chômage travaillent tout en restant demandeurs d’emploi. Combien d’heures travaillent-ils dans le mois ?

La convention d’assurance chômage de 2014 prévoit une évaluation des effets de ses règles, confiée à l’Unédic. Des indicateurs ont été définis et sont examinés chaque trimestre par le Bureau de l’Unédic.
Les règles entrées en vigueur aux 1er juillet et 1er octobre 2014 poursuivent plusieurs objectifs : protéger dans la durée les demandeurs d’emploi qui alternent des périodes de travail et de chômage, encourager la reprise d’une activité, veiller à l’équilibre financier de l’Assurance chômage et simplifier les règles.
Selon l’étude d’impact de la convention 2014, le changement des règles se traduirait par une moindre dépense et des recettes additionnelles estimées à 450 millions d’euros en année de croisière, c’est à dire à compter de 2018.
Sauf exception, les indicateurs sont produits à partir d’un échantillon au 10e du Fichier national des allocataires de l’Unédic et Pôle emploi.

Les indicateurs portent sur la France métropolitaine et les départements/régions d’outre-mer (DOM/ROM), à l’exception de Mayotte. Ils recouvrent les bénéficiaires de l’ARE, l’AREF, hors Contrat de Sécurisation Professionnelle et annexes 8 et 10.
Les données pour le dernier trimestre disponible sont provisoires. Celles pour les trimestres antérieurs sont considérées comme définitives.
Les indicateurs sont issus de données brutes non corrigées des variations saisonnières. Il convient donc de privilégier les comparaisons annuelles aux comparaisons entre trimestres.

 

Les autres zooms sur les indicateurs de suivi

Plus de publications