Chiffres clés
24 novembre 2022
Par
Unédic
Chaque trimestre, l’Unédic publie les indicateurs clés de l’Assurance chômage. Fin juin 2022, le nombre d’allocataires indemnisés est en net recul sur un an.

Allocataires de l’Assurance chômage. A la fin du deuxième trimestre 2022, l’Assurance chômage prenait en charge 3,4 millions de personnes, dont 2,3 millions étaient indemnisées, en baisse de 21% par rapport au deuxième trimestre 2021.

Inscrits à Pôle emploi. A la même période, 6,1 millions de demandeurs d’emploi étaient inscrits à Pôle emploi (-8% sur un an), dont 3 millions en catégorie A (-13% sur un an). Cette catégorie regroupe les personnes tenues d’effectuer des actes positifs de recherche d’emploi et sans emploi au cours du mois. L’appartenance à cette catégorie n’implique pas nécessairement une indemnisation par l’Assurance chômage.

Les données ouvertes de l'Unédic sur data.unedic.org

Pour aller plus loin, retrouvez le jeu de données open data sur les indicateurs de l'Assurance chômage sur data.unedic.org.

Accéder aux données ouvertes

Entrées à l’Assurance chômage. A la fin du deuxième trimestre 2022, 345 000 personnes qui ont perdu leur emploi ont ouvert ensuite un droit à l’Assurance chômage, soit une hausse de 1 % par rapport au deuxième trimestre 2021. Le nombre d’ouvertures de droit initiales est très saisonnier (avec un pic d’ouvertures de droit à la sortie des vacances d’été, au mois de septembre). En outre, l'introduction du rechargement des droits par la Convention d'Assurance chômage du 14 mai 2014 a entraîné une baisse mécanique du nombre d'ouvertures de droit initiales, certains allocataires procédant désormais au rechargement d'un droit.

Part des allocataires qui travaillent. A la fin du deuxième trimestre 2022, 52% des allocataires pris en charge travaillent une partie du mois tout en étant inscrits à Pôle emploi, une proportion en hausse par rapport à la même période en 2021 (+2,5 points).

Montant de l’allocation. Le montant moyen de l’allocation mensuelle nette est de 982 € au deuxième trimestre 2022. Les allocataires qui travaillent et cumulent leur revenu avec une allocation (dans la limite de leur salaire perdu) touchent en moyenne 766 € et les allocataires qui ne travaillent pas du tout dans le mois perçoivent en moyenne 1092 €.

Dépenses d’indemnisation. A la fin du deuxième trimestre 2022, les dépenses trimestrielles d’indemnisation s’élevaient à 7,7 milliards d’euros, en baisse de 22% par rapport au même trimestre l’an dernier.

Inscrits, pris en charge, indemnisés : explications sur trois notions

Tous les demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi ne sont pas allocataires de l’Assurance chômage. Ils ne sont notamment pas pris en charge par l’Assurance chômage s’ils n'ont pas suffisamment travaillé pour ouvrir un droit ou le recharger, ou s’ils sont hors du champ de l'Assurance chômage (une partie de la fonction publique, des démissionnaires et des indépendants).

Les allocataires pris en charge sont ceux qui ont rempli les conditions pour ouvrir un droit à l’Assurance chômage. Ce groupe peut compter en son sein des personnes qui ne sont pas indemnisées, si elles ont :

  • perçu un salaire élevé un mois donné qui exclut la possibilité de cumul allocation-rémunération;
  • ou ont été en arrêt maladie, congé paternité ou congé maternité, et sont généralement prises en charge par l’assurance malade;
  • ou sont en différé d'indemnisation au début de leur droit.

Les allocataires indemnisés sont, parmi les allocataires pris en charge, ceux qui perçoivent une allocation.

 

LA NEWSLETTER DE L’UNÉDIC

Restez informé de l’actualité de l’Assurance chômage et des analyses de l’Unédic.

LES ALERTES INFOS DE L’UNÉDIC

Recevez une alerte mail à chaque nouvelle information publiée par l’Unédic (actualité ou publication).