Études
18 mai 2020
Par
Guillaume Foki
Unédic
Stabilisateurs économiques, amortisseurs sociaux, les systèmes d’assurance chômage jouent un rôle fondamental dans le bon fonctionnement du marché du travail et de l’économie. Destinés à assurer la protection des salariés contre les conséquences de la perte d’emploi, ils sont, à l’instar des dispositifs de chômage partiel actuellement à l’œuvre en Europe, des acteurs clés de la période de crise actuelle. Mais comment comparer des systèmes d’assurance chômage modelés par l’histoire et les spécificités propres à chaque pays ? Ont-ils des points communs ? Quelles sont leurs différences ?

A travers ce module de datavisualisation, l’Unédic dresse un panorama des systèmes d’assurance chômage dans 15 pays d’Europe et offre une mise en perspective du modèle français au regard des pratiques européennes.

Combien de temps faut-il avoir travaillé pour avoir droit à l’assurance chômage au Danemark ? Quel est le montant de l’indemnisation en Suède ? A combien s’élève l’allocation maximale en Allemagne ? Combien de temps est-on indemnisé en Italie ?

L’assurance chômage présente en Europe une grande diversité. Chaque système d’indemnisation du chômage est en effet le fruit d’une histoire sociale propre et s’applique dans des contextes différents.

Il existe ainsi des différences notables en matière de financement, de durée de cotisation, de niveau ou de durée d’indemnisation. Certains pays se caractérisent en outre par des systèmes d’indemnisation à deux niveaux et juxtaposent ainsi prestations d’assurance et prestations d’assistance chômage.

Aussi, si certaines caractéristiques des systèmes d’assurance chômage peuvent paraître en première lecture plus ou moins restrictives ou protectrices, il convient de les appréhender dans le cadre de l’économie générale d’un système d’indemnisation du chômage et de ses différents niveaux de protection.

L’hétérogénéité des situations individuelles peut également induire de grandes différences entre droits théoriques et droits réels. Ces différents facteurs invitent donc à aborder l’exercice de comparaison internationale avec nuance et précaution.

Ne manquez pas nos publications

Recevez une alerte par email à chaque nouvelle publication.