Prévisions financières
25 février 2020
Par
Unédic
Thèmes :
Dans un contexte de tassement de la croissance et de persistance d’incertitudes conjoncturelles, l’Unédic maintient sa prévision d’un retour aux excédents de l’Assurance chômage pour 2021. Le déficit annuel de l’Assurance chômage se réduit depuis 2016 : après −1,9 Md€ en 2019, il devrait atteindre −0,9 Md€ en 2020. L’Unédic reviendrait à l’équilibre au cours de l’année 2021, l’excédent serait de +2,3 Mds€ en 2021 et de +4,2 Mds€ en 2022.

Cette note présente l’actualisation, au 25 février 2020, de la prévision de la situation financière de l’Assurance chômage pour les années 2020 à 2022.

Un léger tassement de la croissance

La croissance du PIB ralentit en 2019 (+1,2 %) par rapport à 2017 (+2,4 %) et 2018 (+1,7 %). Ce ralentissement a été particulièrement marqué en fin d’année.

La croissance française serait principalement soutenue par la demande domestique, notamment la consommation des ménages.

Dans ce contexte, les hypothèses de croissance du Consensus des économistes sont révisées légèrement à la baisse, à hauteur de +1,1 % en 2020, +1,2 % en 2021 et +1,4 % en 2022.

En 2019, le rythme des créations d’emploi affilié rebondirait par rapport à 2018 (+210 000), avant de repartir à la baisse en 2020 (+102 000) et 2021 (+104 000), puis de réaccélérer légèrement à partir de 2022 (+135 000). La masse salariale, encore dynamique en 2019 (+3,2 %), progresserait plus lentement les années suivantes, sous l’effet principal du ralentissement de l’emploi affilié en moyenne annuelle : +2,8 % en 2020, +2,7 % en 2021 et +2,6 % en 2022.

Le taux de chômage au sens du BIT mesuré par l'Insee s’élève à 8,1 % au 4e trimestre 2019 en France. Il continuerait de décroître car, bien que ralentie, la dynamique de l’emploi total (environ +140 000 en moyenne par an sur 2020-2022) serait supérieure à la croissance de la population active. Fin 2022, le taux de chômage atteindrait 7,4 %.

Sur la période 2020-2022, le nombre de chômeurs indemnisés baisserait en moyenne d’environ 64 000 chômeurs par an.

Un retour à l’excédent maintenu en 2021, à hauteur de 2,3 Mds€

Après un déficit de - 0,9 Md€ en 2020, le solde financier de l’Unédic deviendrait excédentaire de + 2,3 Mds€ en 2021, puis de + 4,2 Mds€ en 2022.

Évolution du solde financier de l'Assurance chômage

Évolution du solde financier de l'Assurance chômage

Fin 2020, la dette atteindrait son maximum à 38,4 Mds€, soit l’équivalent d’un peu moins d’une année de recettes, puis elle commencerait à diminuer en 2021. Elle serait d’un montant de 36,1 Mds€ fin 2021 puis atteindrait 31,9 Mds€ fin 2022.

Évolution de la dette de l'Assurance chômage

Évolution de la dette de l'Assurance chômage

Lire le communiqué de presse : "Assurance chômage : un retour aux excédents maintenu pour 2021"

Ne manquez pas nos publications

Recevez une alerte par email à chaque nouvelle publication.