Études
01 septembre 2016
Par
Unédic
Comment fonctionne l’assurance chômage en Finlande? Quel niveau de protection assure-t-elle ? Est-elle obligatoire ? L’Unédic vous présente l’essentiel de l’indemnisation du chômage en Finlande : service public de l’emploi, montant et durée d’indemnisation, cumul entre allocation chômage et salaire.

Deux niveaux d’assurance chômage en Finlande

En Finlande, l’assurance chômage est un système à deux niveaux.

  • Le premier niveau fait partie du régime de protection sociale obligatoire. Il s’agit d’un régime de base destiné à tous les demandeurs d’emploi.
  • Le second niveau est une assurance chômage volontaire destinée aux demandeurs d’emploi ayant adhéré à une caisse d’assurance chômage.

Une assurance chômage financée par les cotisations sociales et par l’Etat

L’assurance chômage de base et l'assurance chômage volontaire sont financées :

  • par les cotisations sociales et par des contributions publiques,
  • ainsi que par les frais d’adhésion, dans le cadre du régime volontaire.

L’indemnisation du chômage est assurée par l’Institut d’assurances sociales en ce qui concerne le régime de base et par les caisses d’assurance chômage pour le régime volontaire.

6 mois de travail = 23 mois d’indemnisation

L’allocation chômage assure au salarié privé d’emploi un revenu de remplacement s’il remplit les conditions d’attribution de l’allocation. Pour être indemnisé, il faut notamment remplir la condition d’affiliation minimale : 6 mois de travail au cours des 28 derniers mois.

Une allocation chômage forfaitaire ou proportionnelle au salaire antérieur

Dans l’assurance chômage obligatoire, le montant de l’allocation est forfaitaire. Pour l’assurance chômage volontaire, il est proportionnel aux revenus antérieurs. Dans les deux cas, la durée d’indemnisation est de 23 mois maximum.

Ne manquez pas nos publications

Recevez une alerte par email à chaque nouvelle publication.