Études

Prolongation des droits : quels effets sur le régime d’assurance chômage ?

20 mai 2021
Par
Unédic
Lors du premier confinement, les demandeurs d’emploi arrivés en fin de droit entre le 1er mars et le 31 mai 2020 ont bénéficié d’une prolongation de leur droit à l’assurance chômage. Cette mesure a été réintroduite lors du deuxième confinement, entre le 30 octobre 2020 et le 30 juin 2021. Combien de bénéficiaires sont concernés ? Quelles dépenses supplémentaires cela entraîne-t-il pour le régime d’assurance chômage ?

Entre le 1er mars et le 31 mai 2020, 360 000 allocataires arrivés en fin de droit ont bénéficié de la prolongation du versement de leur allocation, ce qui représente 680 M€ d’allocations versées. Un tiers des bénéficiaires ont pu recharger leur droit à la fin de la mesure.

Depuis le deuxième confinement du mois d’octobre, la mesure de prolongement de l’indemnisation a été réintroduite. Entre le 30 octobre 2020 et le 28 février 2021, 100 000 nouveaux allocataires sont arrivés en fin de droit chaque mois.

L’indemnisation a ensuite été prolongée pour 530 000 allocataires, dont 471 000 étaient toujours inscrits fin mars 2021. Cela représente 1,2 Md€ d’allocations versées depuis le début du deuxième confinement.

On estime qu’à fin mai 2021, 730 000 allocataires auront bénéficié de la mesure de prolongation des droits réintroduites fin octobre 2020, les dépenses correspondantes étant d’environ 2,4 Mds€.

LA NEWSLETTER DE L’UNÉDIC

Restez informé de l’actualité de l’Assurance chômage et des analyses de l’Unédic.

LES ALERTES INFOS DE L’UNÉDIC

Recevez une alerte mail à chaque nouvelle information publiée par l’Unédic (actualité ou publication).

Plus de publications