Et si je reprends un emploi ?

Je veux créer mon entreprise, comment l’Assurance chômage peut-elle m’aider ?

Vous êtes inscrit à Pôle emploi et recevez des allocations chômage après la perte de votre emploi. Vous avez décidé de reprendre ou de créer une entreprise, l’Assurance chômage peut vous aider de deux manières différentes, au choix.

L’ARCE, le versement de vos allocations chômage sous forme de capital

Vous pouvez utiliser vos allocations chômage comme une aide pour financer le lancement ou la reprise d’une entreprise : 45 % du montant global des allocations qui vous restent sont mobilisés et vous sont versés en deux fois.

 

Un premier versement est effectué à la date de création ou de reprise de l’entreprise, et le solde 6 mois après le premier versement. C’est l’Aide à la reprise ou à la création d’entreprise (ARCE).

À savoir

Si vous avez perçu des indemnités de rupture ou des indemnités de congés payés à la fin de votre contrat de travail, des différés d'indemnisation seront appliqués avant le premier versement de l’ARCE, ainsi qu'un délai d’attente de 7 jours.

Qu'est-ce que l'ACCRE ?

L’Aide aux chômeurs créateurs ou repreneurs d’entreprise (ACCRE) est un soutien de l’Etat sous forme d’exonération de charges sociales, accordée sous certaines conditions, pendant un an et jusqu’à 3 ans pour une micro-entreprise. Pour en bénéficier, ainsi que d’un accompagnement de votre projet, vous devez vous adresser à votre Centre de formalités des entreprises

En savoir plus

Quelles démarches pour obtenir l’ARCE ?

  • Vous devez déclarer votre projet de reprise ou de création à Pôle emploi ; puis remplir le formulaire de demande d’ARCE qui doit être remis à Pôle emploi.

  • Vous devez justifier de la création ou reprise d'entreprise en produisant, notamment, un extrait Kbis.

À savoir 

Depuis le 1er janvier 2019, l’ACCRE (Aide aux chômeurs créateurs d’entreprise) devient l’exonération de début d’activité de création ou reprise d’entreprise.

Elle est ouverte, sous conditions de revenus, à toutes les personnes qui, à compter du 1er janvier 2019, créent ou reprennent une activité professionnelle non salariée, soit à titre indépendant, soit sous la forme d'une société, à condition d'en exercer effectivement le contrôle.

Le cumul de vos allocations et du revenu d’activité de votre entreprise

S’il vous reste des allocations chômage, vous pouvez en cumuler une partie avec les revenus issus de votre nouvelle activité. Dans ce cas, vous ne pouvez pas bénéficier de l’ARCE.

 

Notez que le cumul des allocations et des rémunérations ne peut pas excéder votre ancien salaire mensuel.

Pour cumuler vos revenus d’activité avec vos allocations, vous devrez rester inscrit à Pôle emploi et vous actualiser chaque mois et déclarer le montant de vos revenus professionnels. En effet, la part d’allocation qui vous est versée chaque mois est fonction du montant des revenus déclarés et justifiés.

Pour comprendre le mécanisme du cumul entre vos allocations et des revenus non salariés

Si vous cessez votre activité et s’il vous reste des allocations chômage, il vous est possible d’en bénéficier. Vous devez notamment vous réinscrire à Pôle emploi dans un délai de 3 ans + la durée de votre indemnisation initiale.

Pour plus d'informations

Une question sur votre situation personnelle ? Les conseillers de Pôle emploi disposent des informations pour vous renseigner sur votre dossier d’indemnisation.

Votre avis nous intéresse

Cette information vous est-elle utile ?
Pourquoi cette information ne vous a pas été utile ?